• Agrandir le texte
  • Imprimer
  • Réduire le texte

Recherche avancée

END

Le SGAE est en charge de la présence et de l’influence françaises dans les institutions européennes, publie les vacances de postes et valide la procédure de recrutement des experts nationaux détachés (END).

Les END sont mis à disposition des institutions européennes (Commission européenne, Parlement européen, Secrétariat général du Conseil de l’Union européenne, Cour de justice de l’Union européenne…), conformément à la circulaire du Premier ministre du 26 septembre 2006. Ces END ont vocation à apporter aux institutions une expertise professionnelle de haut niveau et favorisent l’usage du français.

En outre, ils acquièrent au cours de leur mise à disposition une expérience des affaires européennes dont ils peuvent faire profiter leur administration à leur retour, notamment en termes de réseau d’influence. Les END sont recrutés pour une durée de 6 mois au minimum avec un renouvellement possible jusqu’à une durée de 4 ans au maximum (6 ans exceptionnellement) et continuent à être rémunérés par leurs administrations, institutions ou organismes d’accueil.

Les institutions européennes publient environ 400 fiches de postes d’END par an. En particulier, les fiches de postes de la Commission sont centralisées par la DG Ressources humaines qui transmet mensuellement les fiches de poste aux 28 Représentations permanentes à Bruxelles.

Les END sont essentiellement des agents de catégorie A. Les fonctionnaires territoriaux peuvent postuler. De manière générale, il est nécessaire de maîtriser deux langues de l’UE en plus de langue maternelle.

 Les fiches de postes vacants paraissent tous les mois (environ) sur le site Internet du SGAE.


Contact

SGAE (Secrétariat général des Affaires européennes)
Secteur Présence et Influence françaises (PIF)
68, rue de Bellechasse – 75700 Paris

Chef de secteur : thierry.vautrin@sgae.gouv.fr
 


Pour postuler en tant qu'END

Conformément à la circulaire du Premier ministre du 26 septembre 2006, le SGAE veille à ce que le service d’affectation de l’END corresponde aux priorités arrêtées lors des réunions interministérielles mensuelles organisées par le SGAE en visioconférence avec la Représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne. Ces réunions sectorielles réunissent les secteurs du SGAE concernés ainsi que les ministères intéressés. Elles permettent d’étudier la présence française dans les organigrammes des différents services des institutions européennes en lien avec la thématique à l’ordre du jour, et de définir pour les douze prochains mois les priorités stratégiques en termes de présence française. Il en résulte une priorisation des fiches de postes.

Sauf justification dûment explicitée, le SGAE ne transmet des candidatures que sur les fiches des postes qui ont été priorisées. Par ailleurs, il envoie au maximum 3 candidatures par poste (si les candidats proviennent de plusieurs administrations ; sinon 2 candidats maximum par administration).

Pour rappel, l’END n’est, d’un point de vue statutaire, pas « détaché », mais mis à disposition par son employeur d’origine qui continue donc à le rémunérer. En conséquence, conformément à la circulaire du Premier ministre du 26 septembre 2006, les candidatures, accompagnées des accords hiérarchique et budgétaire, doivent obligatoirement être transmises au SGAE, pour validation, avant transmission à la Représentation permanente, qui assure le lien avec les institutions européennes, auxquelles revient la décision du recrutement.

Les grandes étapes de la procédure :

  • L’agent doit adresser son dossier de candidature, sous-couvert de sa hiérarchie, à son gestionnaire des ressources humaines ou correspondant END
  • Le dossier de candidature est constitué du curriculum vitae au format européen (http://europass.cedefop.europa.eu/fr/documents/curriculum-vitae) et éventuellement d’une lettre de motivation rédigée à l'attention du chef d'unité précisé sur la fiche de poste, les deux en langue française. Si la fiche de poste précise l’envoi dans une autre langue de l’Union européenne, les 2 versions sont demandées. Chaque candidat doit mentionner dans son CV la référence de l'avis de vacance : la DG et l'unité (ex : REGIO H1)
  • L’employeur transmettra le dossier complet au secteur « Présence et influence françaises dans les institutions européennes » du SGAE, impérativement accompagné de l’accord budgétaire autorisant la mise à disposition de l’agent dans l’hypothèse où sa candidature viendrait à être retenue.

Obtenir l’accord budgétaire peut demander des délais importants, il est donc conseillé aux candidats d’entamer la procédure le plus en amont possible.


Les postes d'agents temporaires et contractuels

Les candidats intéressés par ces opportunités sont invités à consulter régulièrement les fiches proposées sur le site du SGAE, ainsi que le site internet de EPSO, où figurent les informations sur la procédure de candidature :


Portail SGAE